UneDiatropix

TDR Rougeole et Méningite

Outils de diagnostic
Lutter contre les épidémies de Rougeole et Méningite grâce à la production par diaTROPIX de deux nouveaux tests de diagnostic rapide
Accès rapide
Le projet

En bref

DiaTROPIX est une nouvelle plateforme de développement et production de tests de diagnostic rapide (TDR) au sein de l’Institut Pasteur Dakar. Cette initiative à but non lucratif a pour ambition de produire de nouveaux tests de diagnostic rapide qui pourront être mis à disposition dans les pays où l'accès au diagnostic en laboratoire est faible ou inexistant. 

La Fondation MSF finance et soutient le développement par DiaTROPIX de 2 nouveaux TDR pour la rougeole et la méningite. Ces deux maladies à potentiel épidémique fort représentent un vrai problème de santé publique dans les pays dans lesquels MSF mène des programmes médicaux, notamment en Afrique Sub-Saharienne

Où en est le projet ?

  • Analyse
  • Développement
  • Évaluation
  • Déploiement

Problème identifié.

Les épidémies de rougeole et de méningite n’existent quasiment plus dans les pays occidentaux grâce à une couverture vaccinale infantile suffisante et efficace. Ce qui n’est pas le cas dans de nombreux pays de l’Afrique Sub-Saharienne et d'autres régions à faible revenu où la couverture vaccinale est faible et qui ne disposent pas toujours d’une capacité de diagnostic adéquate rapide. Le taux de mortalité lié à ces épidémies y est ainsi très élevé. 

Or, l’expérience MSF sur ses terrains d’intervention confirme que l’enjeu majeur de la réponse aux épidémies est la rapidité de la détection qui permet de répondre à l’épidémie avant qu’elle n’ait le temps de se propager

Plus la détection de l’épidémie est tardive, plus la transmission est élevée, plus le nombre de morts augmente, et plus la réponse est complexe à mettre en œuvre. 

En Afrique Sub-Saharienne, les retards dans la détection d’une épidémie s’expliquent par deux facteurs : 

  1. Un problème d’accès au diagnostic  (manque de matériel et d’experts, manque de laboratoires, éloignement des laboratoires)
  2. Des difficultés dans la remontée de l’information (longue distance, peu d’infrastructure, coûts de transport…)

La réponse 

Les TDR sont un moyen efficace pour améliorer l’accès au diagnostic. Ces tests sont développés pour être utilisés dans les lieux où il n’y a pas de laboratoire spécialisé et permettent d’obtenir un résultat immédiat sur les lieux de prise en charge du patient. Confirmer ou infirmer rapidement un diagnostic permet de démarrer plus tôt l’investigation d’une épidémie et donc d’accélérer la réponse.

Une problématique de “marché inexistant” bloque le développement de ces TDR. 

Pour la Rougeole par exemple, certains prototypes existent déjà, mais ils n’ont jamais été mis en production. Pourquoi ? Parce que le modèle économique des laboratoires nécessite des volumes de commande assurés afin de mettre sur le marché et d’être lucratif. Ce qui n’est pas le cas pour les réponses aux épidémies de rougeole. 

Pour la Méningite, certains TDR existent sur le marché mais ils sont trop chers et leurs exigences en matière de stockage et d'utilisation les rendent peu utilisables dans des contextes précaires.

Soutenir le développement, la fabrication et la commercialisation par DiaTROPIX de deux tests de diagnostic rapide (TDR) pour la rougeole et la méningite permettra de mettre à disposition de toute (s) entités(s) MSF et de toutes autorités sanitaires dans le monde des kits de tests rapides pour le diagnostic de la rougeole et de la méningite méningocoque adaptés pour être utilisés dans des contextes à faibles ressources par des personnels de santé non spécialistes, à un coût abordable. Ils doivent être fiables et robustes et leur utilisation ne doit pas nécessiter d’électricité ou d'équipement complexe.

Ces TDR permettront de détecter rapidement les cas dans les régions éloignées et ainsi d’accélérer la réponse à ces épidémies et de la rendre plus efficace.

 

En vidéo

Comprendre la plateforme diaTROPIX et pourquoi La Fondation MSF soutient cette initiative.Reportage.

En détail

1/ La Fondation MSF et l’initiative DiaTROPIX

DiaTROPIX est une plateforme de production à but non lucratif, créée à l’initiative de l’Institut Pasteur de Dakar, la Fondation Mérieux, la « Foundation for Innovative New Diagnostics  (FIND) » et l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) en 2018, afin d’améliorer l’accès aux outils de diagnostic pour les patients atteints de maladies tropicales négligées et autres pathologies. L’objectif de DiaTROPIX est de valoriser et mettre en production tout prototype qui ne trouve pas sa place dans un business model for profit et dont l’impact sur l’amélioration de la prise en charge des patients dans les pays à revenus limités est démontré.
 
En 2017, la Fondation Mérieux en collaboration avec l'Institut Pasteur de Dakar soumet l’idée de cette plateforme à La Fondation MSF qui intègre le groupe de travail, pour approfondir le sujet, évaluer sa faisabilité et dresser la liste des besoins opérationnel du côté MSF. 

La localisation en Afrique de l’ouest, en s’appuyant sur l’Institut Pasteur de Dakar, permet de développer des tests au plus proche des patients atteints de ces pathologies.


2/ L’impact des tests de diagnostic rapides sur la réponse aux épidémies


Ces deux tests rapides : 

  • donneront l’accès à un diagnostic fiable et de qualité à des populations vulnérables et régions où ces épidémies sont endémiques et qui en étaient privées jusqu’à présent. Adaptés à des contextes précaires dans les pays à ressources limitées. Ils seront utilisables par du personnel de santé non expert.
  • permettront d’identifier plus précocement les cas et l’agent pathogène. La lutte contre les épidémies est une course contre la montre, ce gain de temps et cette précision permettront une intervention ciblée et efficace, et surtout plus rapide. 
  • indiqueront par ailleurs au personnel de santé lorsqu’il est nécessaire d’envoyer les échantillons au laboratoire pour une confirmation. 


3/ Donner accès à un diagnostic de qualité dans des contextes précaires

Les TDR ont démontré leur efficacité, pourtant les TDR disponibles sur le marché ou mis en production ne concernent pas toutes les maladies à potentiel épidémique. Pourquoi ? 

Pour mettre en production un TDR, il faut assurer l’achat de volume important, il faut un “marché” qui permettra de faire du profit pour les laboratoires. Le développement d’un TDR est long et coûteux (il nécessite des prototypages, des essais cliniques, des évaluations…). 
Pour la rougeole et la méningite ce marché n’existe pas, si La Fondation MSF et des initiatives comme diaTROPIX ne les créent pas en précommandant - finançant ces recherches, ces tests ne seraient jamais disponibles.

En définissant les caractéristiques des tests dont nous avons besoin, puis en utilisant et en évaluant ces produits sur le terrain, MSF démontrera l'urgente nécessité de leur existence et de leur utilisation continue dans les contextes où nous travaillons. Ensuite, en s'engageant dans l'écosystème de la production pharmaceutique, La Fondation MSF peut stimuler l'accélération de la réglementation et de la commercialisation de ces tests, ainsi qu'encourager les bailleurs de fonds à financer leur achat pour leur utilisation dans les pays à revenus limités.

4/ Le rôle de La Fondation MSF

La Fondation MSF a choisi de financer et soutenir le développement par DiaTROPIX de 2 nouveaux tests de diagnostic rapide (TDR) pour la rougeole et la méningite.
En plus de financement, elle contribue également avec les équipes médicales de MSF à fournir des évaluations cliniques de ces tests sur les terrains d’intervention en situation précaire.
Enfin, une collaboration étroite avec l’Institut Pasteur de Dakar est en cours sur tout le travail de qualification de ces tests auprès de l’OMS afin de les rendre ainsi disponibles plus rapidement. 

Aujourd’hui, un prototype est déjà fabriqué, testé et a été évalué par les équipes MSF et l’Institut Pasteur de Dakar. Les équipes préparent activement la phase de production et de déploiement à grande échelle. 
 

  • Natalie Roberts
    Dr Natalie Roberts
    Responsable Programme Epidémies La Fondation MSF
  • PictoEquipe
    Dr Fatima Gruszka
    Experte réglementaire La Fondation MSF
  • PictoEquipe
    Dr Amadou Alpha Sall
    Administrateur Général Institut Pasteur de Dakar
  • PictoEquipe
    Dr Cheikh Tidiane Diagne
    Responsable des opérations DiaTROPIX
  • PictoEquipe
    Oumar N’Diaye
    Responsable de production DiaTROPIX
  • PictoEquipe
    Seynabou Dieng
    Chargée d’affaires réglementaires DiaTROPIX
  • PictoEquipe
    Savana Rubin
    Spécialiste en transfert technologie DiaTROPIX
  • PictoEquipe
    Aissatou Niane Diop
    Ingénieure Process DiaTROPIX
Découvrez

Les autres projets

  • ImageUneAntibiogoGde

    Antibiogo

    Antibiogo est un dispositif médical d’aide au diagnostic qui vise à aider les médecins à prescrire les antibiotiques les plus efficaces à leurs patients. Il est disponible sous forme d’une application Android gratuite, open source et hors ligne qui permet aux techniciens de laboratoire non experts de mesurer et interpréter les antibiogrammes et ainsi permet de fournir des résultats précis pouvant être également utilisés à des fins de surveillance  et de mise à jour des traitements empiriques basés sur l'étiologie réelle.

  • UneAIforCC

    AI4CC

    C’est au Malawi que La Fondation MSF et ses partenaires mèneront cette étude clinique -après validation du conseil d'éthique de MSF et des autorités malawites- au sein du programme MSF de prise en charge des femmes atteintes de Cancer du col de l’utérus à l’hôpital Queen Elizabeth et du programme de dépistage dans les centres de santé de Blantyre. 

  • ImageUne3D

    Programme 3D

    Prendre une empreinte numérique pour permettre aux meilleurs experts de concevoir à distance des prothèses de membres supérieurs et d’orthèses de compression pour les brûlures du visage et du cou des patients pris en charge par MSF, voici ce qu’a permis l’utilisation de la technologie 3D aujourd’hui en Jordanie, Haïti ou à Gaza.

  • UneAlerteEpidemie

    Alerte-Épidémies

    Alerte-épidémies est un système de traitement et de notification des alertes pour détecter et réagir aux épidémies de maladies infectieuses, notamment de rougeole, méningite, choléra et Covid19, dans les situations précaires

  • SmsAfyayetu

    SMS AFYA-YETU

    Améliorer le suivi des patients atteints d’une maladie chronique dans des contextes précaires

  • Mini-Lab

    Mini-Lab

    Le projet Mini-Lab a pour but de concevoir et de réaliser un laboratoire de bactériologie clinique, tout-en-un, autonome, transportable, à un coût abordable et surtout adaptée aux terrains d’intervention de MSF. Ce concept, développé par MSF avec ses partenaires, est aussi destiné à être rendu disponible aux acteurs de la santé dans les pays à ressources limitées. Le projet Mini-Lab hébergé par MSF a pu bénéficier d’autres mécanismes de financement et la Fondation MSF a pu réorienter ses financements sur d’autres initiatives naissantes.

  • ImageIdentiteFievre

    Étude Fièvre Jaune

    La Fondation MSF a financé un essai clinique  conduit par Épicentre pour prouver l’efficacité du fractionnement de dose du vaccin contre la fièvre jaune et initier un changement de pratique à grande échelle en cas d’épidémie.