© msf

Pénurie de vaccins contre la fièvre jaune, quelle solution en cas d'épidémie ?


La Fondation MSF soutient une étude conduite par Epicentre pour prouver l’efficacité du fractionnement du vaccin contre la fièvre jaune et initier un changement de pratique à grande échelle en cas d’épidémie.

/ Le constat terrain. Après la récente épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, La Fièvre Jaune est l'une des menaces de maladies infectieuses les plus graves au monde. Or, avec seulement 4 sociétés pharmaceutiques qui produisent le vaccin, les pénuries sont fréquentes.

/ La réponse. Lors d’une recherche terrain, confirmer à l’aide de données le fait qu’en injectant seulement 1/5e de la dose les patients sont aussi bien immunisés qu’avec une dose entière. 

Fièvre Jaune
-
C’est une maladie hémorragique virale aiguë transmise par des moustiques infectés. Parce qu’il n’existe pas de traitement pour cette maladie, la vaccination reste la seule solution pour la prévenir.   

50 000 victimes
-
Selon OMS cette maladie tue plus de 50.000 personnes chaque année en Afrique. En huit mois (de décembre 2015 à Août 2016) 500 personnes sont décédées de la Fièvre Jaune en Angola et en République Démocratique du Congo (RDC).  

6 millions de doses de vaccin
-
C’est le stock mondial de vaccins produits chaque année. Après la récente épidémie, les doses restantes sont estimées insuffisantes en cas de nouvelle épidémie.

Participation de La Fondation MSF au projet en 2017 : 300 000 euros

2018 2017
2018
Fièvre Jaune

© msf

Aitana Juan, Investigatrice principale de l’étude

Pourquoi fractionner le vaccin uniquement en période de crise ? « Nous n’avons pas encore assez de recul pour déterminer combien de temps protège une dose fractionnée. En revanche, nous savons qu’une dose entière protège toute la vie. »

 

2017
Fièvre Jaune

© msf

Début de l'étude

Elle a commencé en juillet 2017 pour une durée de 2 ans. Elle va compter 960 participants pris en charge au centre de recherche d’Epicentre à Mbarara en Ouganda et à l’institut de recherche médicale de Kilifi au Kenya et elle va durer deux ans.

Voir le site d’Epicentre, satellite de MSF spécialisé dans la recherche épidémiologique 

Fièvre Jaune

© msf

Les participants

Quand une personne arrive sur le site, le personnel médical lui explique l'étude puis un médecin s'assure qu'elle peut recevoir le vaccin. L'équipe projet reçoit une dizaine de participants par jours.  

Fièvre Jaune

© msf

Conférence au sujet de la vaccination

Organisée par le CRASH avec Lise Barnéoud afin de soulever de nombreuses questions : à qui profite la vaccination ? Est-elle efficace, dangereuse, rentable ? Quels sont les facteurs qui influencent la perception du public dans ce domaine ?

Revoir le débat

Fièvre Jaune

© msf

La fabrication du vaccin 

Il n’est pas possible de diluer le vaccin directement lors de sa fabrication. Cela impliquerait de changer la manière de le produire alors que le processus actuel est efficace et surtout économique.