Article © Jon Levy/MSF

MSF à Grande-Synthe : enseignements d’une improbable coalition d’acteurs

Depuis le milieu des années 1990, de nombreuses communes du Nord de la France, comme Calais et Grande-Synthe, accueillent des populations migrantes en transit qui souhaitent rejoindre l’Angleterre. Avec les arrivées de migrants ayant transité par l’Afrique du Nord et la Turquie au cours de l’année 2015, leur nombre a explosé. Cette inflation n’aurait dû surprendre personne, et certainement pas ceux qui suivent l’évolution du conflit syrien, pas davantage que les observateurs des flux migratoires. C’est pourtant un refus de voir de la part du gouvernement français qui a entraîné une augmentation de la précarité́ de ces personnes, condamnées à vivre dans des conditions déplorables. 

Angélique Muller, Coordinatrice de projet pour MSF, et Michaël Neuman, Directeur d'études au CRASH, opèrent dans cet article un retour d'expérience sur l'action menée par Médecins Sans Frontières dans le cadre d'un projet d'assistance aux migrants dans la ville de Grande-Synthe.

Voir le document PDF complet